La réalisation d’orthèses

Pourquoi ?

Les appareillages délivrés par les orthopédistes-orthésistes figurent au Titre II : chapitre 1 et chapitre 4 (section A) de la liste prévue à l’article L.165.1 du code de la Sécurité Sociale. On y trouve les catégories suivantes :

  • Bandages herniaires
  • Orthèses plantaires
  • Coques talonnières
  • Orthoplastie
  • Orthèses élastiques de contention des membres (chaussettes, bas, genouillères, chevillères)
  • Ceintures médico-chirurgicales et corsets orthopédiques en tissu et matériaux thermoformables
  • Colliers cervicaux
  • Appareils divers de correction orthopédiques : orthèses concernant les membres inférieurs et supérieurs (main, hanche, genou, cheville, pied)
  • Chaussures thérapeutiques de série
  • Vêtements compressifs sur mesure pour grands brûlés
  • Prothèses mammaires externes

L’orthésiste prend en charge une personne présentant une lésion ou une modification corporelle (anatomique ou physiologique) entraînant une limitation fonctionnelle ou une altération de la représentation de soi, quelle que soit son origine (malformation congénitale, maladie, accident ou vieillissement).

Pour que les orthèses apportent l’effet thérapeutique souhaité, l’orthésiste procède à l’examen et à l’anamnèse de la personne ainsi qu’à l’établissement d’un bilan corporel, fonctionnel et situationnel. Pour réaliser ses orthèses, le professionnel dispose de techniques et d’appareils de plus en plus sophistiqués et d’une palette de matériaux très riche.

Le rôle de ces orthèses est de mettre au repos, soulager, prévenir, compenser, corriger ou stabiliser.


L’objectif thérapeutique s’articule autour de 3 grands axes thérapeutiques :

  • Récupérer une limitation ou un trouble fonctionnel
  • Remplacer une fonction manquante
  • Suppléer une lésion

La finalité est de permettre aux patients de trouver ou retrouver une autonomie, de participer pleinement à la vie sociale, de restaurer leur image corporelle et de prévenir, réduire ou supprimer leurs situations de handicap en tenant compte de leurs habitudes de vie et de leur environnement.

L’orthopédiste-orthésiste exerce soit au sein d’entreprises privées en tant que dirigeant ou salarié, soit au sein d’établissements de santé (centres de rééducation, de réadaptation, maisons du handicap…). L’orthésiste travaille en collaboration avec les médecins prescripteurs, les différents professionnels de santé et autres partenaires.